top of page
  • Writer's pictureGilles Duval

SERVICES POLICIERS SUR L’ENSEMBLE DE SON TERRITOIRE : GRAND-SAULT TOUJOURS EN ATTENTE

Malgré une demande répétée par l’ancienne Communauté rurale de Saint-André et la nouvelle Municipalité régionale de Grand-Sault, la Force policière de Grand-Sault devra encore attendre avant de pouvoir desservir l’entièreté du territoire fusionné, incluant également les districts des services locaux de Grand-Sault et de Drummond, maintenant qu’ils sont regroupés sous une même entité municipale.

Durant plusieurs années, la Communauté rurale de Saint-André a demandé au gouvernement du Nouveau-Brunswick de pouvoir remplacer la GRC sur son territoire par la Force policière municipale de Grand-Sault. Aucune réponse favorable en ce sens n’a été obtenue. Alors que l’on croyait que la fusion découlant de la réforme sur la gouvernance locale allait faciliter le processus, cela n’a pas été le cas. Douze mois après l’entrée en vigueur de la nouvelle entité amalgamée, le statu quo prévaut toujours à l’aube de l’année 2024. Le maire Bertrand Beaulieu :

Au cours des derniers mois, les rumeurs ont laissé entendre que l’ancienne édifice ayant servi de palais de justice sur le boulevard Broadway serait l’emplacement désigné pour accueillir la Force policière de Grand-Sault, elle qui déménagerait ainsi de l’hôtel de ville où elle occupe des locaux au sous-sol de l’édifice. Le maire Beaulieu précise que le tout est toujours à l’étude et deux sites sont envisagés :

Le ministère de la Justice et de la Sécurité publique au Nouveau-Brunswick doit donner son approbation pour que le changement puisse être effectué.

-30-

(Texte: 19-12-2023 / Photo: policecanada.ca)



bottom of page