top of page
  • Writer's pictureGilles Duval

IRRÉGULARITÉS FINANCIÈRES SOUPÇONNÉES À L’ATELIER RADO

Des irrégularités administratives à l’interne ont été décelées dans le fonctionnement de l’Atelier RADO, ce qui place l’organisme dans une situation financière précaire.

Le conseil d’administration met les bouchées doubles depuis quelques semaines dans le but de sécuriser l’organisme et établir un plan de redressement. La Ville d’Edmundston vient de lui accorder un financement intérimaire additionnel de 25 000 $ et une entreprise a accepté d’effacer une dette.

Ce sont les membres du conseil d’administration qui ont remarqué ces irrégularités dans le fonctionnement de l’organisme et ont décidé de procéder à un examen complet des livres, procédures et contrôles internes. Ils ont décelé des créances avec plusieurs fournisseurs; des partenaires qui n’avaient pas été payés après avoir octroyé des avances de fonds à l’organisme ainsi que des marges de crédit aux maximum. Le directeur-général a été démis de ses fonctions depuis. Le porte-parole des administrateurs, Michel Carrier : (cn 4)

Étant donné que toute la situation peut causer des inquiétudes auprès de la clientèle, les dirigeants sont engagés à résoudre le tout. Selon Michel Carrier, toutes les mesures sont prises pour assurer la continuité des services et pour stabiliser les finances.

L'Atelier RADO propose divers services dont une cuisine communautaire, une banque alimentaire, une friperie et un centre de distribution régional pour les banques alimentaires du nord-ouest du Nouveau-Brunswick. L’organisme dessert environ 1000 personnes pour les repas et la nourriture et plus de 4000 clients à la friperie.

-30-

(Texte: 25-03-2024 / Photo: Google/Archives Info Weekend)



Comments


bottom of page